Blog Parents

logoblog.jpgNous vous remercions de votre présence ici et vous souhaitons la bienvenue.

Nous sommes un papy et une mamie à votre service. Pour mieux nous connaître, visitez notre rubrique "A Propos".

Ce blog s’adresse à tous les parents soucieux de l’éducation et du développement de leur enfant.

Très vite, vous découvrirez de nombreux articles qui vous donneront de précieux conseils pour bien comprendre le comportement de votre enfant, l’aider à grandir et le soutenir dans sa scolarité. Autrement dit, lui offrir la meilleure éducation possible pour le guider au mieux sur le chemin de la vie.

Comment élever mon enfant ou comment éduquer est la question que se posent beaucoup de parents. Vous trouverez la plupart des réponses à vos questions sur ce blog car nous tenons à vous faire bénéficier de notre longue expérience de parents et, aujourd'hui de grands-parents.

Nous le savons tous, l'éducation des enfants est d'une importance capitale dès le tout premier âge. Le développement de l'enfant, sa santé, ces cris, ses pleurs, ses jeux et ses études sont tout aussi importants. Nous traiterons de tous ces sujets au fil du temps.

Ce sera un peu comme une école des parents...ensemble.png

Aussi, nous vous invitons à profiter de cet espace d'échange sur ce blog parents pour apporter vos commentaires, vos idées, vos recettes, faire part de vos soucis ou vos problèmes particuliers mais aussi nous faire partager vos succès et vos moments de bonheur.

Inscrivez-vous à notre "Newsletter" pour être informés en priorité des nouveaux sujets et articles.

Vous deviendrez ainsi "Membre Privilégié" du blog "Education Enfants" et recevrez gratuitement nos petits Guides Pratiques d'aide aux parents, pour votre plus grand profit et celui de votre enfant.

Enfin, si vous souhaitez nous écrire en privé, merci d'utiliser la rubrique "Contact".

Transmettre nos plus belles valeurs à nos enfants - Partie 2

Nous avons vu dans la première partie de l'article "Transmettre nos plus belles valeurs à nos enfants" comment enseigner à l'enfant les valeurs de respect, d'honnêteté et de partage.

Nous traiterons dans cette seconde partie les notions du pardon, de la tolérance, du respect de la nature, du travail et de la persévérance, du plaisir et du bonheur.


- Le pardon

Ce n'est que vers l'âge de 6 ans que les parents peuvent enseigner la notion de pardon. Avant, l'enfant demandera pardon ou s'excusera simplement parce que ses parents le lui demandent. Il le fait pour leur plaisir mais sans en comprendre le sens.

Pour l'aider à comprendre cette notion, commencez à lui dire qu'il a droit à l'erreur. Cela le rassurera car vous-même êtes capable de le pardonner. S'il sait qu'il a le droit de se tromper, il peut comprendre que les autres aussi peuvent faire des erreurs ou des actes qui blessent.

Encore une fois, partez toujours de sa propre expérience pour lui faire comprendre la peine des autres et la nécessité de demander pardon et de réparer le mal qui a été fait. Il saura que, s'il fait une erreur, un mauvais geste, un acte répréhensible, il pourra être pardonné, dans la mesure où il reconnaît sa faute et répare les conséquences.

Par exemple, il vole le jouet d'un copain, vous lui demandez de le rendre. Vous l'accompagnez chez son camarade pour que votre enfant répare sa faute en demandant pardon. Il peut expliquer à son copain qu'il ne voulait pas garder le jouet pour toujours mais seulement l'emprunter.

- La tolérance

Enseigner à l'enfant que l'être humain se doit d'accepter la culture et les croyances d'autrui sans jamais être désobligeant. Accepte l'autre comme il est, il t'acceptera comme tu es. Nous sommes tous différents les uns des autres et il est possible de vivre ensemble que si chacun y met du sien.
Bien entendu, le respect doit être réciproque, sans cela les relations en société sont difficiles.

- Le respect de la naturedad-fils.png

Il est essentiel que les enfants sachent que les animaux et les être humains ont besoin d'un environnement sain pour survivre. L'enfant comprendra vite pourquoi il est interdit de jeter des déchets partout. Expliquez-lui, en lui donnant des exemples concrets, pourquoi il est important et vital de respecter la nature.


- Le travail et la persévérance

Faire comprendre à l'enfant que l'effort est toujours récompensé. Lui enseigner que rien ne s'obtient sans effort et travail. Travailler permet de gagner de l'argent honnêtement pour subvenir à nos besoins. Le travail permet de se réaliser et d'être utile à la société. Il est important d'encourager les adolescents à travailler pendant les vacances afin de les sensibiliser encore plus à cette notion de labeur, d'argent, de frustration et de plaisir.

- Le plaisir et l'humour

Que vous le croyez ou non, le plaisir est la plus essentielle des valeurs à donner à l'enfant. L'humour est aussi important par ce qu'il faut savoir rire et parfois prendre les choses avec légèreté pour s'épanouir et faire rêver les autres. Beaucoup de choses, en particulier l'enseignements des belles valeurs, devraient se faire par et dans le plaisir.

Votre enfant aura grand plaisir à apprendre par le jeu et par les histoires tous vos enseignements. Pourquoi, parce qu'il est avec vous, avec ses parents.

Avec vous, dans la cuisine où il peut aider à préparer le repas, avec vous dans le salon pour jouer à son jeu préféré, faire un dessin, de la peinture, confectionner un album de famille, avec vous pour faire du bricolage, pour emballer un paquet cadeau, avec vous dans le jardin...

Vous l'avez compris, en partageant tous ces moments avec lui, vous lui transmettez les valeurs du plaisir mais aussi toutes les autres valeurs. Le plaisir et le bonheur se trouvent dans toutes ces petites choses simples.


Notre conclusion

Bien d'autres valeurs sont à transmettre à l'enfant, telles que la justice, l'équité et l'intégrité. Nous pensons que vous saurez trouver de bons exemples pour les apprendre à votre enfant. Partez de sa propre expérience et de la vie de tous les jours pour qu'il se les approprie.

Pour que l'enfant comprenne bien toutes ces valeurs et les assimile au mieux, les parents doivent montrer l'exemple en étant à la fois fermes et tolérants, en respectant les autres. Ils doivent être patients avec l'enfant, l'encourager, le féliciter et le récompenser pour ses bons gestes et ses bons comportements.

Relevez ses bons comportements plutôt que les mauvais. Il comprendra qu'il retient facilement votre attention en faisant bien les choses et non pas en faisant uniquement des bêtises. Par exemple, dites-lui que vous appréciez quand il joue calmement et qu'il pose ses jouets doucement sur la table. Que vous appréciez le fait qu'il ne crie ou qu'il ne fait pas de bruit lorsque vous êtes au téléphone...

Expliquez-lui aussi les conséquences de son comportement pour qu'il comprenne quand il agit mal. Vous lui donnerez ainsi l'envie de s'améliorer.

Guidez votre enfant dans une atmosphère de confiance, d’amour et de respect.
Vous l'aiderez positivement à s’adapter à la vie en société.


ima-14.png


Transmettre nos plus belles valeurs à nos enfants - Partie 1

Transmettre les valeurs à l'enfant en montrant l'exemple fait partie de la meilleure éducation.

Souvenez-vous toujours de cela : Votre enfant arrive au monde dépourvu de tout. Et tout comme vous lui donnez à manger pour entretenir et développer son corps physique, il vous faut aussi le nourrir de valeurs et d'enseignements pour développer sa conscience et son intellect.

L'enfant observe ses parents pour apprendre comment agir et se comporter avec les gens. Vous êtes son "coach" et il vous imite. Vous lui servez d'exemple pour toutes les valeurs que vous souhaitez lui transmettre.

Le plus souvent possible, parlez avec votre enfant et expliquez lui comment bien se comporter dans la vie de tous les jours. Nous vivons en société civilisée, il est important de bien se conduire pour bien vivre ensemble.

Les parents ont la responsabilité de veiller à ce que leurs enfants deviennent des êtres accomplis. L'apprentissage des bonnes manières et des valeurs fait partie du rôle des parents.

Dès qu'une occasion se présente, transmettez à votre enfant les valeurs de respect des autres, de l'environnement, de patience, de calme, de persévérance, d'honnêteté, de politesse, de travail, de tolérance, d'écoute, de courage et d'esprit positif.

En appliquant vous-mêmes ces principes, votre éducation sera plus facile et plus efficace. En effet, comment voulez-vous qu'un enfant soit poli si son père ou sa mère est grossier. Comment un enfant peut-il être calme, patient ou tolérant si ses parents ne le sont pas.

Vous l'avez compris, c'est en montrant l'exemple que l'enfant va apprendre et assimiler toutes ces règles de bonnes conduites.

Il est conseillé de donner de bonnes habitudes et des valeurs dès la petite enfance. Chaque enseignement doit être une source de joie et de découvertes pour le petit enfant. C'est par le plaisir qu'il apprendra.mum-fils.png

Voici les principales règles et valeurs à donner à son enfant, selon son âge, bien sûr :

- Le respect de soi-même et des autres (c'est ainsi que l'on reste humain)

Dès l'âge de 2 ans, l'enfant apprend à faire la queue au tobogan en respectant le tour des autres. Il ne comprend pas encore les règles du respect mais il montre déjà à ses camarades qu'il respecte les règles du jeu. Jusqu'à 4 ans, il le fait pour nous faire plaisir car le respect est une valeur très abstraite pour lui. Il crie, il frappe, il mord... le monde lui appartient. C'est une période normale, qu'on appelle "la petite adolescence". Rassurez-vous, dès qu'il va commencer à parler, son agressivité baissera d'elle-même.

Pour l'aider à bien comprendre la notion de respect, partez toujours de l'expérience de votre enfant. Par exemple, au lieu de lui dire : "ne pousse pas, ton petit copain !", dites-lui "rappelle-toi, hier, quand tu es tombé, ça faisait mal, je t'ai mis un pansement... Et bien, c'est la même chose quand tu pousses ton copain". Vous verrez, il s'en rappellera.

Autre exemple, rappelez-lui que son Doudou est très important pour lui et que personne ne peut lui prendre ni l'utiliser à sa place. C'est un moyen simple de l'aider à respecter ce que les autres possèdent. Vous pouvez aussi lui dire que, de la même façon qu'il ne veut pas que l'on joue avec son Doudou, sa mamie ne veut pas qu'il joue avec sa cane (ou tout autre exemple)...

Plus tard, le respect des personnes âgées doit être inculqué à l'enfant. Faire comprendre à l'enfant que les vieilles personnes ont une place importante dans la société. Un enfant bien éduqué doit céder sa place dans le bus.

- L'honnêteté

Jusqu'à ses 4 ans, l'enfant ne ment pas. Il ne connaît pas le mensonge. Pour lui, c'est un jeu. Il transforme la vérité. Il faut savoir qu'à cet âge, l'enfant vit dans l'imaginaire et raconte des histoires pour se rendre intéressant ou pour éviter de faire de la peine à ses parents. Chez le tout-petit, cette imagination active est plutôt un signe de bonne santé émotionnelle.

Passé cet âge, il est bon d'apprendre à l'enfant la notion d'honnêteté. La bonne méthode est de l'amener à vous exprimer ses émotions. Incitez-le à exprimer, avec ses mots, pourquoi il est triste, heureux ou fâché. Le fait qu'il vous dise les vraies choses et les nomme vous montre qu'il est déjà sur le chemin de l'apprentissage de l'honnêteté.

S'il vous ment, essayez de comprendre pourquoi il vous a menti. Si son mensonge vous a fait du tort, dites-le lui, il en prendra conscience. Ensuite, discutez avec lui pour en comprendre les raisons. Sachez que l'enfant ne ment pas consciemment (il n'y a pas de préméditation) et que la culpabilité vient après l'acte. A cet âge, il y a de bonnes intentions derrière le mensonge (ses raisons, ses fantasmes, ses désirs...). Malgré tout, expliquez-lui que son mensonge est gênant pour vous et que vous comptez sur lui pour vous dire la vérité. L'idée fera son chemin et, dès qu'il vous dit la vérité, votre enfant est sur la bonne voie.

Enfin, faites preuve de tolérance devant un petit mensonge sans conséquence. Souvenez-vous que, nous aussi, nous mentons aux enfants (le Père Noël ou la petite souris pour la dent tombée). Derrière ces mensonges, il y a de bonnes intentions... leur faire plaisir en leur offrant des cadeaux ou une petite pièce sous l'oreiller.

- La générosité et le partage

L'enfant qui produit un dessin et le donne fait déjà un acte de générosité même s'il ne comprend pas encore la notion de partage. Cependant il sait qu'il fait plaisir à quelqu'un en donnant ce qu'il a fabriqué.

Jusqu'à 4 ans, tout lui appartient. Et c'est aux parents de lui enseigner la notion du partage pour créer et maintenir des liens positifs avec ses amis. Par exemple, vous pouvez demander à votre enfant d'emballer un de ses jouets dont il ne se sert plus pour l'offrir à un de ses petits copains qui n'a pas la chance d'avoir beaucoup de jouets.

Quand vous partagez un fruit ou une friandise avec lui, faites-lui remarquer que c'est du partage. De même, lorsque vous prêtez votre tondeuse au voisin ou tout autre objet, vous lui faites prendre conscience de la notion de l'entraide et du partage en montrant l'exemple.

Nous traiterons dans une seconde partie les valeurs du pardon, de la tolérance, du respect de la nature, du travail, de la persévérance.


ima13.png


Apprendre la politesse à son enfant

Tout comme il est important de donner de l'amour à son enfant, lui apprendre la politesse est également une nécessité. l'enfant a besoin d'être entouré de règles pour s'épanouir, c'est une certitude.

La politesse et le respect sont indispensables à la construction de l'enfant. Les parents se doivent de le lui enseigner dès son plus jeune âge. Cela commence dès que l'enfant sait parler. Un signe de la main en guise d'au revoir est déjà une marque de politesse.

Pourquoi lui apprendre ? Tout simplement parce qu'il ne connait pas les règles de la vie en société. Il vient au monde "tout neuf" et démuni. Il a tout à apprendre et il compte sur vous pour l'aider à découvrir le monde, à s'ouvrir aux autres dans le respect, la politesse et la tolérance.

Les petits enfants ne savent pas à quoi servent ces règles. Ce ne sont que des mots pour eux. Pour comprendre, il ont besoin d'un modèle. Ce modèle, c'est vous, leurs parents.

Chaque jour, vous devez montrer l'exemple à votre enfant afin qu'il comprenne, étape par étape, les règles de la politesse et de la vie en société. Respecter les autres et se faire respecter est essentiel pour avoir une vie sociale épanouie.

Plus tôt vous lui enseignerez ces règles de bonne conduite, et plus vite votre enfant sera poli et bien élevé. De part vos actes et vos exemples quotidiens, il comprendra qu'il est utile et agréable de vivre dans un monde civilisé.

Par exemple, lui demander de dire bonjour quand vous entrez dans une boutique, dire merci à la boulangère lorsqu'elle lui remet le pain que vous venez d'acheter. Et s'il ne le fait pas, il faut lui rappeler.

Ne soyez pas laxiste, ayez le courage de reprendre votre enfant lorsque qu'il commet une faute ou oublie de dire pardon, bonjour ou au revoir. Si vous ne dites rien, votre enfant ne saura jamais qu'il n'a pas été poli. Apprenez lui , reprenez-le aussi souvent qu'il le faut. Mais soyez patiente, certains jours, il ne voudra pas dire bonjour ou au revoir. Faites-lui remarquer son oubli.

En effet, vers l'âge de 4 ans, c'est la période d'opposition. L'enfant peut refuser de dire les formules de politesse pour "provoquer" ses parents. Dans ce cas, n'insistez pas. Dites lui simplement que s'il dit bonjour cela veut dire qu'il a grandit. Vous verrez, la prochaine fois, il dira bonjour. Avec le temps, il se rendra compte de l'utilité de ces marques de politesse.

La répétition est le secret de l'apprentissage des règles de bonne conduite !

"Tu n'as pas oublié quelque chose ?", "Je n'ai rien entendu !"... La répétition et le rappel de ces règles lui permettront de trouver sa place parmi les autres et surtout lorsqu'il sera adulte.

Expliquez-lui le sens des expressions de la politesse.fillepain.png

Et si votre chérubin vous demandait : "Dis maman, pourquoi il faut dire merci ?" Que lui répondriez-vous ? Certains parents diraient : "Parce que c'est la politesse, mon trésor, il faut être poli, c'est comme ça !...".

Cette réponse ne le satisfera pas et il ne comprendra les vraies raisons. Il restera sur sa faim...

Dans le cas où votre enfant reçoit quelque chose d'une personne (ou de vous-même), nous vous proposons cette réponse :

- "Il faut dire Merci parce que la personne n'est pas obligée de te donner cela. Elle le fait par gentillesse, parce qu'elle t'aime et qu'elle te fait plaisir. Et comme tu es heureux de recevoir ce cadeau, (cette friandise...), il est normal que tu la remercies en lui disant "Merci".

Lorsque l'on a plaisir à recevoir quelque chose d'une personne qui donne avec plaisir, on dit Merci.

Il en est de même de dire "s'il te plaît" ("s'il vous plaît") lorsque l'on demande quelque chose. La personne à qui on s'adresse n'est pas obligée d'accepter. Elle le fera si elle le veut bien, si cela lui plaît.

- "Tu vois, mon trésor, en disant "s'il vous plait", tu respectes la personne et tu reconnais qu'elle a le choix de te dire oui ou bien de refuser ta demande".

- "Et l'inverse est aussi vrai, mon chéri. Si ton petit copain te demande de lui prêter ton jouet en te disant "s'il te plaît", il sait que tu n'es pas obligé de lui prêter car ce jouet t'appartient. Et si tu lui prêtes, tu lui fera plaisir. Il te remerciera et tu seras heureux d'avoir un bon copain bien poli et ravi de jouer ensembles". Très vite, votre enfant aura plaisir à faire plaisir.

Pourquoi dire "Bonjour" ? Tout simplement parce que l'on reconnaît la personne, elle est présente, elle est là, elle n'est pas invisible. On la salue parce qu'elle existe. Elle compte pour vous et vous la saluez parce que vous la respectez.

Pourquoi dire "Au revoir" ? Parce que vous avez passé un agréable moment avec la personne. Ce moment a compté pour vous, alors vous espérez la revoir. Vous avez aimé sa présence et vous souhaitez la rencontrer à nouveau, à un autre moment, à une autre occasion.

Pourquoi dire "Pardon", pourquoi dire "Excusez-moi"... Allez..., à vous de trouver des exemples, de bonnes raisons et de l'expliquer à votre boutchou.

Et nous pouvons continuer avec d'autres exemples, à la maison comme à l'extérieur, tels que donner sa place à une personne âgée (ou une femme enceinte) dans un bus et lui expliquer pourquoi...

Vous le voyez, toutes ces règles de politesse et de respect sont faciles à expliquer à un enfant. Apprenez-les lui doucement, avec une voix apaisante et en lui souriant. Il ressentira que vous prenez du plaisir et que vous êtes heureuse de lui enseigner toutes ces belles règles de vie en société.

Votre enfant fera preuve de politesse si vous le félicitez, si vous le valorisez et l'encouragez à continuer dans cette voie. Il appréciera d'être mis en valeur par ses parents. Prenez le temps de lui expliquer les raisons qui vous poussent à faire telle ou telle action. Il saura mieux pourquoi il faut être poli s'il en comprend pleinement le sens.

Grâce à vos enseignements quotidiens, il comprendra qu'être poli et respectueux facilite les relations avec les autres. N'oubliez pas, montrez-lui l'exemple. Il vous imitera.
ima12.png

Donner de l’amour à son enfant

Donner de l'amour est le conseil le plus important dans l'éducation des enfants.

Comme dit dans notre présentation (à propos de nous), nous sommes un couple de la génération des années 50. A cette époque, tout le monde s’aimait mais personne ne se le disait. Les sentiments n’étaient pas extériorisés.

Malgré tout, nous savions au fond de notre cœur que nos parents nous aimaient mais rares sont les fois où nous avons entendu "je t’aime". Les signes de tendresse et les marques d'affection n'étaient pas fréquentes. Et nous ressentons ce manque encore aujourd'hui...
Nous avons pris conscience de la carence subie et avons eu la capacité de ne pas la reproduire.

C'est pourquoi nous conseillons aux jeunes parents de donner beaucoup d'amour à leur enfant et ce, le plus souvent possible. Mais l'aimer ne suffit pas. Il faut lui dire et le lui prouver. C'est un besoin aussi vital que sa nourriture et l'air qu'il respire.

Prenez votre enfant dans vos bras et dites lui "je t'aime, mon trésor". Caressez-le tendrement, faites-lui des câlins, bercez-le, serrez-le contre vous...

Le prendre dans vos bras, ce n'est pas lui donner de mauvaises habitudes, au contraire, vous lui donnez une sensation de sécurité. Sachez que l'enfant a un besoin viscéral de sentir le corps de sa mère et aussi celui de son père. Votre tendre affection lui donnera des forces et un bon équilibre pour toute sa vie.

Passez du temps avec votre enfant. Jouez, discutez avec lui, intéressez-vous à ce qu'il fait et montrez-lui que vous l'aimez.

Pourquoi donner de l'amour à son enfant est-ce si important ?mamabebe.png

En donnant de l'amour à votre enfant, vous l'aidez à aimer les autres et à s'aimer lui-même. En lui apportant de la tendresse, vous lui donnez
confiance en lui, vous l'aidez à s'épanouir et à grandir.

Mais attention, l'amour ne doit pas être égoïste. Aimez-le sans l'étouffer. Et oui, de nos jours, il y a des enfants qui souffrent de trop d'amour.
C'est à vous de trouver le juste milieu, la bonne proportion.

Aimer son enfant ne veut pas dire le posséder ! L’amour des parents doit être altruiste et désintéressé. Il permet ainsi à l’enfant de grandir dans la dignité et le respect de lui-même. Le rôle d’un parent est de pousser un enfant dans la vie, de lui apprendre à se séparer et à s’ouvrir aux autres.

Aimer votre enfant, c'est faire en sorte de lui être, au fil des jours, de moins en moins indispensable. A la fois sur le plan matériel (vous l'encouragez à l'autonomie) et sur celui des sentiments. Un jour, il quittera la maison mais, rassurez-vous, il vous aimera toujours.


ima11.png


banastro-468-60.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site